Accident de vélo

Un accident de vélo est un évènement fortuit entraînant des dommages corporels à une ou plusieurs personnes se déplaçant à bicyclette.



Catégories :

Cindynique - Assurance - Cyclisme - Traumatisme

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Nous savons que le port du casque en vélo diminue de 85 % le risque d'avoir... 75 cas de traumatismes divers causés par des accidents de vélo et/ou d'auto, ... (source : mamanpourlavie)
  • Physiquement, j'ai la chance de m'en sortir sans graves traumatismes. Par contre, le vélo.... Plus de sujets relatifs à : Aide accident vélo /voiture... (source : forum-auto)

Un accident de vélo est un évènement fortuit entraînant des dommages corporels à une ou plusieurs personnes se déplaçant à bicyclette.

Fréquence et typologie des accidents de vélo

La fréquence et la gravité des accidents de vélo sont dépendants de nombreux facteurs, et surtout du type de pratique (course cycliste, entraînement sportif sur route de campagne, déplacement utilitaire en ville, utilisation du vélo comme jouet par des enfants, etc. ). Ceci s'explique surtout par les conditions de circulation (partage ou non de la voie avec d'autres utilisateurs : automobiles, poids-lourds, rollers, piétons, etc.  ; type de voie utilisée, obstacles présents aux abords) et par les vitesses pratiquées.

Accidents dans le cadre d'une pratique sportive

Chaque année, de nombreuses chutes émaillent les courses cyclistes sur route amateures comme professionnelles, y compris lors du Tour de France.

Les accidents peuvent aussi survenir à VTT, en cyclisme sur piste ou encore en cyclo-cross.

Les traumatismes les plus courants sont le plus souvent ceux des membres supérieurs et de la tête.

Accidents dans le cadre d'une pratique utilitaire

Il est cependant démontré que la fréquence des accidents de vélo tend à diminuer au sein de l'ensemble des accidents de la route (11, 6 % en 1998 contre 8, 2 % en 2000, résultats d'une étude croate à partir de 254 accidents[1].

On a pu constater un lien direct entre la fréquence des accidents impliquant un tiers et la proportion des déplacements urbains effectués à vélo : plus les cyclistes sont nombreux, moins les accidents (par cyclistes) sont nombreux et moins ils sont graves. Réciproquement, quand le nombre de cyclistes diminue, il apparaît un seuil en dessous duquel le risque d'accident avec un tiers (généralement motorisé) augmente significativement, mais aussi la gravité des blessures.

Ce double phénomène a pu être quantifié dans différents pays européens entre la fin de la Deuxième Guerre mondiale et les années 2000 : après une période d'usage massif du vélo comme moyen de déplacement individuel, la voiture s'est vu consacrée sous l'influence de la croissance du pouvoir d'achat et des politiques d'encouragement menées par différents gouvernements dans les années 1960 et 1970 (surtout en France). En parallèle, la dangerosité des déplacements à vélo a augmenté, avec le nombre de tués à vélo (rapporté au nombre de cyclistes). Depuis la fin des années 1980, la part modale de la bicyclette augmente de nouveau, et les statistiques semblent montrer une baisse du nombre de cyclistes tués (toujours rapporté au nombre de pratiquants).

Accidents dans le cadre d'une pratique ludique

On[réf.  nécessaire] estime l'incidence, chez l'enfant, de tels accidents à 18, 49 pour 100 000 enfants, chaque année. L'apprentissage de la prévention démarre dès l'âge de 3 ans avec les déplacements de piétons puis se poursuit graduellement suivant les modes de déplacement et du dégré d'autonomie de l'enfant. Si le rôle d'éducation et d'exemple des parents est essentiel, l'éducation routière à l'école, lorqu'elle est mise en œuvre, apporte à l'élève des connaissances sur les règles de circulation et de sécurité, des savoir-faire tels qu'anticiper les situations à risques ou traiter les informations de la routes, mais aussi des notions de comportements comme le respect des autres usagers.

Chiffres sur l'accidentologie

Les associations de promotion du vélo comme mode de déplacement urbain déplorent que les chiffres officiels soient fréquemment apportés sans ventilation par type de pratique, bien que des données particulièrement complètes existent[2]. Elles constatent en effet que l'agrégation des chiffres nuit à l'image du cyclisme urbain, connu moins dangereux que les pratiques sportives, où la prise de risque peut être plus importante.

Les chiffres suivants sont donnés sans distinction d'origine des accidents :

Facteurs de risque

Facteurs généraux

Lieu de résidence

L'accidentologie nous apprend que chez l'enfant, 21 % des accidents ont lieu en zone rurale, 18 % semi-rurale, 17 % semi-urbain, 44 % en zone urbaine[4].

Consommation d'alcool

Une étude suédoise[réf.  insuffisante] portant sur 200 chutes à vélo a observé que la conduite d'un vélo après consommation d'alcool est responsable d'accidents plus fréquemment nocturnes, le week-end, sans tiers, avec d'avantage de traumatismes crânio-faciaux.

Conséquences d'un accident de vélo

Décès

142 personnes ont trouvé la mort à vélo en 2007 en France, selon le rapport La sécurité routière en France : bilan de l'année 2008[5] publié par la Sécurité routière, soit 3, 1% des 4620 tués à 30 jours sur la route recensés en France[6]. La principale cause de décès (66 %) [réf.  nécessaire], dans ce contexte, est le traumatisme crânien sévère lié à l'impact.

La littérature rapporte le cas d'un enfant traîné sur 45 kilomètres après choc avec un camion[7]. La mort fut rapportée après autopsie au choc d'origine et le conducteur routier ne fut pas poursuivi.

Traumatismes de la face et de la mandibule

Les accidents de vélo représentent la première cause de traumatisme maxillofacial chez l'enfant (26 % des cas), suivi de près par les chutes (25 %). Les adolescents seraient les plus exposés[8].

Traumatismes crâniens

Les traumatismes crâniens sont la cause de plus de 66 % des décès dans les accidents de vélo[réf.  nécessaire]. En même temps, même si des différences importantes existent entre les différents modèles de casques, leur efficacité dans la protection crânienne lors d'une pratique sportive n'est plus a démontrer[réf.  nécessaire]. C'est pourquoi le port du casque est obligatoire en France dans le cadre des pratiques sportives en clubs et associations. Cependant, rendre obligatoire le port du casque pour les déplacement urbains reste controversé en France, les associations de cyclistes urbains s'y opposant en mettant en avant que cette obligation freinerait le développement du cyclisme comme mode de déplacement utilitaire.

Traumatismes des membres

Traumatisme vasculaire sévère

[9]

Traumatismes abdominaux

Autres conséquences

Prévention et protection

Célébrités mortes à vélo

Quelques coureurs cyclistes morts à vélo

Article détaillé : Liste de coureurs cyclistes morts en course.
Stèle de Fabio Casartelli.

Voir aussi

Notes et références

  1. Croat Med J. 2003 Oct;44 (5)  :610-3)
  2. Toute l'accidentologie surtout du vélo pour l'Europe est synthétisée dans l'étude Care 2007 Report by other Care users : Bicycles
  3. Is there equalisation in sociœconomic differences in the risk of traffic injuries in childhood? A study of three cohorts of Swedish school children in Int J Adolesc Med Health. 2004 Jul-Sep;16 (3)  :253-63
  4. Accid Anal Prev. 2004 Jul;36 (4)  :649-54.
  5. Sécurité Routière, "Comparaisons Européennes" in La sécurité routière en France : bilan de l'année 2008, La documentation Française, 2009, Comparaisons Européennes
  6. Plus de chiffres peuvent être trouvé via la base de données CARE, de la commission européenne Care
  7. Fatal truck-bicycle accident involving dragging for 45 km, in Int J Legal Med. 2003 Aug;117 (4)  :226-8. Epub 2003 May 13.
  8. Pædiatric maxillofacial fractures : their ætiological characters and fracture patterns in Journal of Craniomaxillofaciel Surgery. 2002 Aug;30 (4)  :237-41
  9. Am Surg. 2004 May;70 (5)  :443-7 : Pediatric blunt trauma resulting in major arterial injuries
  10. Liver injury in children : causes, patterns and outcomes
  11. Pædiatric penile trauma. , in BJU Int. 2002 Jul;90 (1)  :92-6

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : accident - vélo - traumatismes - cycliste - chutes - france - pratique - tour - route - déplacement - enfants - réf - chez - fractures - étape - course - cadre - mort - casques - étude - urbains - nombre - nécessaire - usagers - cours - esp - champion - facteurs - sportive - tiers -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_v%C3%A9lo.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 17/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu